Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 21:15
Giro 2016 : Présentation

Bonjour à toutes et à tous, nous nous retrouvons aujourd'hui pour la présentation du tour d'Italie 2016.

Le Tour d'Italie autrement appelé le giro est une course par étapes d'une durée de 3 semaines qui se déroule comme son nom l'indique en Italie (la course passe souvent dans des pays étrangers comme cette année où les Pays-Bas vont accueillir le départ et deux autres étapes et la France avec une arrivée à Risoul). Le Giro fait parti des trois grands tours (avec le tour de France et le tour d'Espagne).

Giro 2015

Giro 2016 : Présentation

Le tour d'Italie 2015 a été dominé par Alberto Contador, en effet El Pistolero a resisté à ses adversaires et notamment à l'équipe Astana menée par Fabio Aru et Mikel Landa (respectivement 2eme et 3eme du classement général).

Le maillot rouge de meilleur sprinter a été remporté par l'Italien Giacomo Nizzolo (Trek).Le maillot bleu de meilleur grimpeur par Giovanni Visconti (Movistar) et le maillot blanc de meilleur jeune par Fabio Aru (Astana).

Côté français aucune victoire d'étape mais une neuviéme place au classement général pour Alexandre Geniez (FDJ).

-Parcours du Giro 2016: 

Giro 2016 : Présentation

-Vendredi 6 mai:1ere étape  Apledoorn – Apeldoorn (9,8 km) :

Cette première étape est donc un contre la montre individuel de 9,8 kilomètres qui est tracé pour les spécialistes de la discipline. Fabian Cancellara ou encore Tom Dumoulin pourraient alors s'emparer du premier maillot rose du Giro 2016.

-Samedi 7 mai : 2eme étape : Arnhem - Nijmegen (190km)

La deuxième étape est faite pour les sprinters. Marcel Kittel (Etixx) ou Andre Greipel (Lotto-Soudal) seront deux coureurs à surveiller de près lors de cette étape.

-Dimanche 8 mai: 3eme étape  : Nijmegen - Arnhem (189km)

 

Un deuxième sprint massif devrait avoir lieu lors de cette dernière étape en Hollande.

-Mardi 10 mai: : 4eme étape : Catanzaro - Praia a Mare (191km)

Une étape dont le final risque d'être mouvementé et nerveux . Les sprinters devront s'accrocher. 

-Mercredi 11 mai : 5eme étape - Praia a Mare - Benevento (233km) :

Une nouvelle fois, un sprint paraît difficile à éviter.

Jeudi 12 mai : 6eme étape  - Ponte - Roccaraso (165km)

La 6ème étape marque la première arrivée au sommet de ce tour d'Italie. L'occasion pour les leaders de se mettre en avant.

-Vendredi 13 mai : 7eme étape - Sulmona - Foligno (210km) :

Samedi 14 mai : 8eme étape ; Foligno - Arezzo (169km) :

Une étape où un baroudeur pourrait s'imposer ou encore une échappée pourrait aller au bout.

Dimanche 15 mai : 9eme étape ; Radda in Chianti - Greve in Chianti (40,4 km) :

Un contre la montre individuel qui s'annonce très compliqué, autant pour son profil que pour sa distance. Certains leaders pourraient perdre gros sur cette 9eme étape.

Mardi 17 mai: 10eme étape   Campi Bisenzio - Sestola (216km)

Cette 10eme étape marquera la deuxième arrivée au sommet . L'enchaînement du Pian Del Falco et de Sestola pourrait permettre à certains coureurs de reprendre du temps pour refaire un retard (notamment pour les grands battus du contre la montre de la 9eme étape).

-Mercredi 18 mai : 11eme étape : Modena - Asolo (212km)

- Jeudi 19 mai : 12eme étape : Noale - Bibione (168km)

Une étape toute plate réservée aux sprinters. 

Vendredi 20 mai : 13eme étape : Palmanova - Cividale del Friuli(161km)

4 montées répertoriées au programme avec une arrivée sur une portion plate. La difficulté de l'étape est plutôt élevée.

Samedi 21 mai : 14eme étape : Alpago - Corvara (210km)

Cette 14eme étape est une très grosse étape de montagne avec 6 cols répertoriés.

Dimanche 22 mai : 15eme étape : Castelrotto - Alpe di Siusi (10.850km)

Le troisième et dernier contre la montre individuel de cette 99eme édition du tour d'Italie. Celui ci aussi sera très compliqué, il est disputé sur l'Alpe Di Siusi un col de 9 kilomètres avec une pente moyenne à 8,3% et une pente maximale à 11% . Un contre la montre qui convient plus que les précédents aux favoris du giro.

Mardi 24 mai : 16eme étape : Bressanone - Andalo (133km)

Une nouvelle arrivée au sommet. L'enchaînement du Fai Della Paganella et de la montée vers Andalo risque de faire mal aux jambes des coureurs.

Mercredi 25 mai: 17eme étape  Molveno - Cassano d'Adda (196km) 

Une étape pour sprinter qui ressemble à une étape de transition.

Jeudi 26 mai : 18eme étape ; Muggio - Pinerolo (234km) :

Vendredi 27 mai : 19eme étape : Pinerolo - Risoul (161km)

Voilà une autre très belle étape de haute montagne avec deux gros cols et notamment la Cima Coppi (ce terme désigne le sommet ayant la plus haute altitude dans ce giro). Cette étape passe donc en France avec l'arrivée à Risoul qui était notamment au programme du tour de France 2014.

Samedi 28 mai : 20eme étape : Guillestre - Sant'Anna di Vinadio (134km)

Avant dernière étape et surtout dernière chance de faire basculer ce giro 2016. L'étape sera courte mais très dure.

- Dimanche 29 mai : 21eme étape : Cuneo - Torino(150km) 

L'étape finale qui devrait se jouer sur un sprint massif sauf si le scénario de l'année dernière se répète où Iljo Keisse avait remporté l'étape en anticipant le sprint en s'échappant à 28 kilomètres de l'arrivée.

- Composition des équipes :

(Ces compositions proviennent du site officiel du Giro , elles ne sont pas définitives car des coureurs peuvent ne pas participer à cause de blessures ou autres...)

AG2R La Mondiale :

Domenico Pozzovivo, Guillaume Bonnafond, Axel Domont, Hubert Dupont, Patrick Gretsch, Hugo Houle, Blel Kadri, Matteo Montaguti, Jean Christophe Peraud.

Astana Pro Team :

Vincenzo Nibali, Valerio Agnoli, Eros Capecchi, Jakob Fuglsang, Tanel Kangert, Bakhtiyar Kozhatayev, Davide Malacarne, Michele Scarponi, Andrey Zeits.

Bardiani CSF :

Stefano Pirazzi, Simone Andreetta, Paolo Simion, Nicola Boem, Manuel Francesco Bongiorno, Giulio Ciccone, Sonny Colbrelli, Mirco Maestri, Nicola Ruffoni.

BMC Racing Team :

Darwin Atapuma, Alessandro De Marchi, Silvan Dillier, Stefan Küng, Daniel Oss, Manuel Quinziato, Joey Rosskopf, Manuel Senni, Rick Zabel.

Cannondale Pro Cycling Team :

Rigoberto Uran, Andre Cardoso, Simon Clarke, Joe Dombrowski, Davide Formolo, Moreno Moser, Ramunas Navardauskas, Alberto Bettiol, Nathan Brown  .

Team Dimension Data :

Igor Anton, Omar Fraile, Songezo Jim, Merhawi Kudus, Kristian Sbaragli, Kanstantsin Siutsou, Jay Robert Thomson, Johann Van Zyl, Jacobus Venter.

Etixx – Quick-Step :

Gianluca Brambilla, David De La Cruz, Bob Jungels, Marcel Kittel, Fabio Sabatini, Pieter Serry, Matteo Trentin, Carlos Verona, Lukasz Wisniowski.

FDJ :

Arnaud Demare, Arnaud Courteille, Mickael Delage, Murilo Fischer, Alexandre Geniez, Ignatas Konovalovas, Olivier Le Gac, Marc Sarreau, Benoit Vaugrenard.

Gazprom – RusVelo :

Sergey Firsanov, Alexander Kolobnev, Ivan Savitsky, Artem Ovechkin, Alexander Serov, Artur Ershov, Alexander Foliforov, Andrey Solomennikov, Alexey Rybalkin.

IAM Cycling :

Matteo Pelucchi, Matthias Brandle, Heinrich Haussler, Leigh Howard, Roger Kluge, Stefan Denifl, Lawrence Warbasse, Marcel Wyss, Vegard Stake Laengen.

Lampre – Merida :

Valerio Conti, Roberto Ferrari, Ilia Koshevoy, Sacha Modolo, Matej Mohoric, Przemyslaw Niemiec, Simone Petilli, Diego Ulissi, Manuele Mori

Lotto-Soudal :

Lars Bak, Sean De Bie, Andre Greipel, Adam Hansen, Pim Ligthart, Maxime Monfort, Jurgen Roelandts, Jelle Vanendert, Tim Wellens.

Movistar Team :

Alejandro Valverde, Andrey Amador, Carlos Betancur, Jose Herrada, Javier Moreno, Jose Joaquin Rojas, Rory Sutherland, Jasha Sütterlin, Giovanni Visconti.

NIPPO Vini Fantini :

Damiano Cunego, Grega Bole, Giacomo Berlato, Genki Yamamoto, Eduard Grosu, Iuri Filosi, Riccardo Stacchiotti, Gianfranco Zilioli, Alessandro Bisolti.

Orica GreenEDGE :

Esteban Chaves, Sam Bewley, Caleb Ewan, Michael Hepburn, Damien Howson, Luka Mezgec, Ruben Plaza, Svein Tuft, Amets Txurruka.

Team Giant-Alpecin :

Tom Dumoulin, Nikias Arndt, Bert De Backer, Chad Haga, Cheng Ji, Tobias Ludvigsson, Georg Preidler, Tom Stamsnijder, Albert Timmer.

Team Katusha :

Egor Silin, Rein Taaramäe, Alexey Tsatevich, Viacheslav Kuznetsov, Aleksandr Porsev, Ilnur Zakarin, Maxim Belkov, Anton Vorobyev, Pavel Kochetkov.

Team Lotto NL Jumbo Cycling :

Steven Kruijswijk, Martijn Keizer, Primoz Roglic, Bram Tankink, Moreno Hofland, Twan Castelijns, Maarten Tjallingii, Jos Van Emden, Enrico Battaglin.

Team Sky :

Mikel Landa, Ian Boswell, Philip Deignan, Sebastian Henao, Mikel Nieve, Christian Knees, David Garcia Lopez, Nicholas Roche, Elia Viviani.

Tinkoff :

Rafal Majka, Jay Mccarthy, Manuele Boaro, Ivan Rovny, Evgeny Petrov, Matteo Tosatto, Pavel Brutt, Pawel Poljanski, Jesus Hernandez.

Trek-Segafredo :

Ryder Hesjedal, Giacomo Nizzolo, Fabian Cancellara, Eugenio Alafaci, Jack Bobridge, Marco Coledan, Laurent Didier, Boy Van Poppel, Riccardo Zoidl.

Southeast :

Filippo Pozzato , Julen Amezqueta , Manuel Belletti , Liam Bertazzo , Matteo Busato , Cristian Rodriguez , Jakub Mareczko , Daniel Martinez , Eugert Zhupa.

Les favoris :

- Alejandro Valverde :

A 36 ans, Alejandro Valverde va disputer son premier tour d'Italie ! Le champion d'Espagne est un des grands favoris de ce giro 2016 et son début ne fait que confirmer son statut.

En effet, comme souvent il a réalisé un bon début de saison : victoire sur la Flèche Wallone (sa 4eme, il est le nouveau recordman de victoires sur cette classique), vainqueur du Tour d'Andalousie (avec une victoire lors de la 5eme étape) ou encore sa victoire sur le tour de Castille-Et-Leon (avec deux succés d'étapes à la clé). Bien qu'il reste sur une déception avec une petite 16eme sur Liège-Bastogne-Liège dont il était le tenant du titre. Cela ne destabilisera pas Valverde qui est focalisé sur ce giro, où il sera le leader de son équipe, chose qu'il ne sera pas au tour de France. (Il sera normalement sur la grande boucle pour aider Quintana).

Pour finir, Alejandro Valverde pourra compter sur une équipe solide avec notamment Amador (4eme du dernier Giro), Betancur qui a visiblement retrouvé la forme ou encore Visconti le meilleur grimpeur de l'édition précédente. 

-Vincenzo Nibali :

Vincenzo Nibali revient sur ses terres, lui qui n'avait plus participé au Giro depuis 2013 (l'année de sa victoire).  Autant dire que l'Italien sera sur-motivé dans l'optique d'accrocher un quatrième grands tours à son palmarès (il a déjà gagné les trois grands tours à une reprise). Pourtant il devra nous surprendre car si l'on se réfère à son début de saison, il n'est pas des plus intéressant. En effet, cette saison le requin de Messine a remporté le tour d'Oman (avec une victoire sur la 4eme étape) et a simplement fait une 6eme sur Tirreno-Adriatico ce qui n'est pas suffisant pour un coureur de classe mondiale comme Nibali.

Il pourra compter sur belle équipe avec des coureurs étant toujours là pour lui comme : Jakob Fuglsang qui avait notamment accompagné Nibali sur toute l'étape des pavés lors du tour de France 2014 ou encore Tanel Kangert.

-Mikel Landa :

Mikel Landa est l'autre grands favoris de ce tour d'Italie 2016. En effet, l'espagnol qui vient de débarquer dans le team Sky va débuter son premier grand tour en tant que leader de son équipe. Landa s'était révelé au grand public sur les routes du Giro 2015 en prenant une 3eme place au classement général et en remportant deux étapes (tout cela en étant coéquipier de Fabio Aru). Il aura donc cette année de grandes responsabilités sur cette course où Richie Porte, qui était le leader déisgné avait échoué. Landa a débuté sa saison relativement tard avec comme première course le tour du Pays Basque en avril, course lors de laquelle il a remporté la deuxième étape . Il a ensuite remporté le tour du Trentin (avec une victoire lors de la deuxième étape). L'espagnol ,qui bénéficie notamment d'équipiers comme Roche et Nieve, arrivera-t-il à confirmer son nouveau statut en remportant le Giro ?

Les outsiders :

Parmi les outsiders nous retrouvons :

-Tom Dumoulin : Le Néerlandais a montré sur la vuelta l'année dernière qu'il peut devenir un coureur dangereux sur les épreuves de trois semaines. Reste à savoir si Dumoulin peut confirmer les attentes placées en lui . Ce dernier ayant déclaré qu'il visait une victoire d'étape sera-t-il un danger pour les autres coureurs ?

-Domenico Pozzovivo : Comme chaque année l'Italien de l'équipe AG2R fait partie des outsiders du Giro. L'année dernière, il n'avait pas pu défendre ses chances étant contraint à l'abandon dès la troisième à cause d'une lourde chute. Reste à savoir si Pozzo confirmera enfin les espoirs placés en lui.

-Rigoberto Uran : Deuxième il y a deux ans, très décevant l'année dernière, le Colombien va débarquer avec un sentiment de revanche. Sa nouvelle équipe sera entièrement à son service pour essayer de décrocher la victoire finale.

-Rafal Majka : Une nouvelle fois, Majka sera leader de son équipe après avoir décroché un podium sur la vuelta l'an passé, le Polonais veut confimer qu'il est l'homme qui pourra remplacer Contador en tant leader principal dans les années à venir. Majka sera à suivre de près.

-Ilnur Zakarin : Le coureur Russe que nous avons découvert l'année dernière sur les routes du tour de Romandie reviendra sur le Giro après avoir remporté une étape l'année dernière. Il a pouvé qu'il sera un coureur à suivre cette année après son bon début de saison il a notamment enchaîné des tops 10 sur Paris-Nice, le tour de Romandie, le tour de Catalogne et même sur Liège-Bastogne-Liège. Autant dire que Zakarin a une carte pour au moins un top 10.

Autres coureurs à suivre : Steven Kruijswijk (Lotto Jumbo), Ryder Hesjedal (Trek-Segafredo), Esteban Chaves (Orica GreenEDGE), Sergey Firsanov (Gazprom), Alexandre Geniez (FDJ) ou encore J-C Péraud (AG2R). 

Les sprinters :

Comment faire une présentation de grand tour sans parler des hommes rapides du peloton, ces coureurs qui se lancent dans la course aux victoires d'étapes et au maillot rouge dont Giacomo Nizzolo est le vainqueur sortant.

Cette année nous retrouvons :

-André Greipel : Le sprinter Allemand revient sur le Giro après un début de saison légèrement perturbé par une blessure aux côtes. Greipel sera comme toujours à suivre.

-Marcel Kittel : Tout comme Greipel, Marcel Kittel sera observé de près. Le coureur qui ayant retrouvé son niveau au sein de sa nouvelle équipe (Etixx) après une saison noire.

-Arnaud Démare : Le sprinter français qui revient de blessure après une chute sur le tour des Flandres apparaît comme une des meilleurs chances françaises pour une victoire d'étape. Le récent vainqueur de Milan-Sanremo pourra continuer de prouver qu'il a pris une nouvelle dimension cette année.

Mais aussi : Giacomo Nizzolo dernier maillot rouge du Giro, Sacha Modolo, Caleb Ewan, Matteo Pelucchi ou encore Jakub Mareczko (Southeast).

Conclusion :

Cette 99eme édition du Giro d'Italia risque d'être mouvementé et risque de connaître des rebondissements. Beaucoup de coureurs semblent de s'imposer mais un seul sera maillot rose sur le podium final.

C'est ici que se termine la présentation du tour d'Italie 2016 merci à toutes et à tous d'avoir lu cet article je vous souhaite un bon Giro ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Unstablechamp
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Wrestling Football
  • Wrestling Football
  • : WrestlingFootball, le site où le catch et le foot se réunissent
  • Contact

Recherche