Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 20:04

1273184_FULL-LND.jpg

 

 

Coupe du monde 2010 : Les tops et les flops

 

Introduction

 

La coupe du monde est terminée et pour ce qui l’ignore encore, c’est l’Espagne qui est devenu championne du monde pour la première fois en battant les Pays-Bas. Maintenant, Il est grand temps de faire le bilan de cette coupe du monde. Tout d’abord, nous parlerons, des flops et enfin des tops de cette coupe du monde.

 

Les flops

 

Cette compétition qui était la première en Afrique du Sud a vu de gros flops, analysons les gros flops durant cette coupe du monde.

 

  • Les joueurs :

 

wayne-rooney-d27eb.jpg

 

Franck Ribery : Il avait décidé d’être le leader du jeu de l’équipe de France a la manière de Zinedine Zidane en 2006, malheureusement, le joueur du Bayern a dû trop joué à PES avant de venir car, à chaque fois qu’il avait le ballon, il tentait de dribbler toute l’équipe et a ainsi handicapé l’équipe de France qui n’avait pas besoin de cela.

Nicolas Anelka : le joueur de Chelsea aura fait exploser involontairement l’équipe de France par son renvoi après les mots à l’encontre de Raymond Domenech lors du vestiaire de France – Mexique. Sur le terrain, Nicolas Anelka a passé son temps à descendre pour aller chercher les ballons,  délaissant l’attaque en pointe et déséquilibrant le jeu de la France déjà pauvre, de plus, tout le monde a vu que ce n’était pas son poste sauf Raymond Domenech.

Wayne Rooney : On attendait qu’il devienne le buteur qu’il est avec Manchester, marquant but sur but et est le buteur de l’équipe Anglaise  mais Wayne a été l’ombre de lui-même, se créant trop peu d’occasion et n’a jamais semblé peser sur les matches, la question est de savoir s’il était en forme pour jouer ce qui ne semble pas le cas, lui qui semblait manquer de fraicheur physique.

 

Robert Green : Le gardien de but a fait une bourde monumentale contre les Etats – Unis, leur permettant d’obtenir le point du match nul et a réussi à être l’humiliation de toute la toile. Remplacé par James, il a, au moins, le mérite d’être la lignée de ces prédécesseurs.

 

Didier Drogba : L’attaquant ivoirien, blessé lors des matches de préparation, a paru très limité et surtout avec beaucoup d’appréhension dans les contacts physiques, ce qui est la principale qualité dans son jeu.

Alberto Gilardino : l’attaquant italien a toujours eu des difficultés en sélection et ça n’a pas changé puisque l’attaquant de la Fiorentina n’a marqué aucun but et n’a jamais pesé sur les rencontres de la squadra Azzura, se faisant même remplacer contre la Nouvelle-Zélande et ne jouant même pas le 3ème match. Une coupe du monde à oublier.

Cristiano Ronaldo : Il devait l’une des stars de ce mondial et portait le jeu portugais mais, à part le match Portugal – Corée du Nord, le joueur du Real Madrid a tout raté et a préféré jouer tout seul que plutôt que de manière collective, par exemple : lors du match Espagne – Portugal , Cristiano Ronaldo a tenté de tout faire seul et en ratant tout ce qu’il a tenté, de plus, il faut également condamner le crachat sur un caméraman à la fin du match.

 

Kaka : Les madrilènes n’ont pas été la fête dans cette coupe du monde, après Cristiano Ronaldo, son coéquipier brésilien Kaka, dans la seleçao, a paru trop timide et très effacé, il a d’ailleurs, peu tenté, et n’a jamais voulu prendre le jeu à son compte, rôle qu’il incarne,  une coupe du monde décevante.

 

Julio César : Le portier de l’Inter de Milan était considéré comme l’un des meilleurs gardiens de la compétition grâce à son triplé : championnat – coupe d’Italie – Ligue des champions. Peu inquiété au début de la compétition, jusqu’à ce fameux Pays-Bas vs Brésil, où Julio César se trouve complètement et permet au Pays – Bas d’égaliser et ensuite de prendre l’avantage.

 

Lionel Messi : Le ballon d’or devait nous éclabousser de sa classe lors de cette coupe du monde. Il fait un bon premier tour et contre le Mexique, étant un passeur plus que finisseur mais lorsque l’Argentine souffre contre l’Allemagne, Lionel Messi s’éteint, n’ayant aucun moyen de prendre le jeu à son compte, comme un joueur de son standing doit le faire.

 

Fernando Torres : l’attaquant de Liverpool n’a marqué aucun but durant la coupe du monde, jusqu’à perdre sa place de titulaire en finale, une coupe du monde à oublier pour le nouveau champion du monde.

 

  • Les sélectionneurs

 

raymond-domenech-coach-france2

 

Raymond Domenech : Du début jusqu’à la fin, Il aura été le sélectionneur le plus contesté, ça avait commencé avec des rires avec ses choix tactiques très contestées, la colère et la honte avec l’altercation avec Nicolas Anelka, la pitié avec la lecture du mot lors de la grève et enfin l’arrogance quand il refuse de serrer la main de Carlos Alberto Parreira. En tout cas, Raymond a fait réagir mais pas dans le bon sens du terme.

 

Marcelo Lippi : le sélectionneur des champions du monde en titre n’a pas réussi à rééditer l’exploit, avec un effectif moyen et en manque de confiance due à l’échec des clubs majeurs du Calcio, devant la presse, il s’excusera après l’élimination de l’Italie de la coupe du monde.

 

Paul Le Guen : Le 2ème sélectionneur français de la compétition n’aura pas été plus à la fête que Raymond Domenech, tout d’abord, par ces choix tactiques où il ne titularise pas Achille Emana ou met Stéphane M’Bia, arrière droit, alors que ce n’est pas son poste, il tentera de tout arranger lors du 2ème match mais rien n’y changera et verra l’élimination de la coupe du monde.

 

sven goran eriksson : après avoir viré Vahid Halilhodzic, la Côte d’Ivoire a jeté son dévolu sur l’ancien sélectionneur de l’Angleterre mais rien n’a marché, lui qui n’a jamais pu trouver son équipe, une coupe du monde à oublier.

 

Fabio Capello : Pendant les éliminatoires de la coupe du monde, l’Angleterre avec à sa tête Fabio Capello mais lors de cette coupe du monde, il a paru impuissant devant le problème offensif de l’équipe.

 

Diego Armando Maradona : le sélectionneur argentin a su animer la compétition mais face aux allemands, l’entraineur argentin s’est éteint et a été complètement impuissant, il a prouvé son manque d’expérience. Il lui faudra du temps pour s’en remettre de cet échec.

 

Dunga : Le sélectionneur du Brésil a fait des choix étrange, privilégiant l’aspect défensif et en écartant de la liste des joueurs créatifs tels que Pato ou Ronaldhino, cela a d’ailleurs été visible lorsque le Pays-Bas ou au début de la compétition face à la Corée du Nord, où les joueurs ont souffert et n’avaient pas assez d’imagination pour faire pencher la décision.

 

  • Les nations


nicolas-anelka-franck-ribery-39b8b


La France : S’il fallait écrire le top 10 des choses à ne faire pour gagner une coupe du monde, je crois que l’exemple, le plus probant serait l’équipe de France 2010. Cette nation a réussi à rien faire sur le terrain : jeu inexistant, animation offensive nul, joueurs mal placés, mais surtout à tout faire hors du terrain : Altercation entre Anelka – Domenech, grève des joueurs, guerre entre joueurs, sélectionneur humilié, président déphasé. Une coupe du monde à effacer.

 

Le Cameroun : Dans un groupe facile, les partenaires de Samuel Eto’o aurait pu s’extirper de leur groupe très facilement avec le Pays-Bas mais rien ne cela, Paul Le Guen s’est planté dans la composition d’équipe et a précipité les lions indomptables en dehors de l’Afrique du Sud.

 

L’Italie : On n’espérait pas grand-chose des italiens pendant cette coupe du monde en raison de leur faible prestation à l’Euro 2008 mais on ne pensait pas non plus qu’il se ferait sortir piteusement de la coupe du monde. Une attaque en difficulté avec un Gilardino complètement à côté de ses pompes, une défense en ruine, enfin tout comme la France, tout est à reconstruire mais au moins, la situation n’est pas aussi grave.

 

L’Algérie : Cela faisait 24 ans que l’Algérie n’avait plus participé à cette coupe du monde, cette équipe laissera plus des regrets plus que de la colère, problème offensive : aucun but, incapable de se créer la moindre occasion. Des regrets pour une nation qui a fait honneur à son pays mais  qui aurait pu sortir de cette poule

 

Les équipes africaines : Si on enlève le Ghana, il faut reconnaitre que les nations africaines n’ont pas fait honneur à cette coupe du monde sur le continent, on a parlé du Cameroun et de l’Algérie, l’un laissera un gout de colère tandis que l’autre des regrets. On peut mettre dans cette liste, le Nigéria qui, n’a jamais su s’en sortir, la Côte d’Ivoire, même si elle a été éliminée au premier tout, a quand même fait bonne figure dans un groupe difficile.

 

L’argentine : Après avoir terminé 1er de leur poule avec de bonne prestation, l’Argentine est passée à côté et est tombé face à une équipe allemande, les humiliant devant un Maradona complètement désemparé.

 

Le Brésil : Socrates avait dit que cette équipe ne représentait le Brésil, il avait sans doute raison tellement les joueurs manqués de créativité avec un Kaka complètement à côté dans cette coupe du monde. Une grosse déception pour une équipe favorite.

 

  • Divers

 

vuvuzelas-ont-marque-ce-mondial-2010-3f29a

 

L’arbitrage : Comme à chaque compétition, il y’a des erreurs d’arbitrage et dans cette coupe du monde, cela ne dérange pas à la règle, l’exemple le plus criant a été le match Angleterre – Allemagne où le ballon rentre de 10cm et l’arbitre ne voit rien, les exemples sont légions et les conséquences sont toujours une élimination injuste de la compétition. La vidéo pourra tout arranger mais est ce la FIFA finira par s’y mettre ?

 

Le prix des places : La FIFA a voulu marquer l’évènement en faisant la première coupe du monde sur le sol africain mais en faisant payer les places par ex : 290 Rands (29 euros) cela est très cher pour un peuple africain assez pauvre, de plus, ils ont empêché les petits commerçants de pouvoir vendre des places à cause de pression de grosse multinationale. En résumé, La FIFA a fait sa coupe du monde en Afrique pour une campagne touristique que pour les africains.

 

Jabulani : Pour ceux qui ignore ce que c’est, Jabulani est la ballon de la coupe du monde, cependant, il lui a été reproché son poids qui faisait que le ballon fuyait et avait des trajectoires bizarres, de plus, la prise en main par les gardiens étaient compliqués, cependant, si les championnats avaient eu la bonne idée de jouer avec, comme l’on fait les allemands, Jabulani n’aurait pas été un inconvénient.

 

Les vuvuzela : Si je vous demande l’hymne national de cette coupe du monde, certains me diront Shakira : Waka Waka, mais beaucoup me parleront de cette trompette au bruit insupportable, qui a irrité durant toute cette compétition (joueurs, supporters,…) et nous a fait oublié que supporter une équipe, c’est des chants, par ex : Liverpool avec « you never walk Alone », des chants,… et pas cette trompette inaudible.

 

 2. Les tops

 

Maintenant que nous avons vu tous les flops, il est temps de nous intéresser  aux tops pendant la coupe du monde.

 

  • Les joueurs :

 

uruguay-allemagne-en-direct-5826487sskwu 1759

 

Landon Donovan : Avant la coupe du monde, on disait qu’il était le meilleur américain au monde et il l’a encore prouvé, autour de 3 buts dont celui contre l’Algérie qui envoie l’Etats-Unis en 8ème de finale. On peut se demander pourquoi un tel joueur n’est pas en Ligue1?

                   

Keisuke Honda : s’il y’a un japonais qui a éclaboussé cette coupe du monde, c’est bien lui, auteur d’un but face au Cameroun, il se permet le luxe de marquer un coup-franc sublime face au Danemark, on regrettera son manque d’initiative face au Paraguay, mais très bonne coupe du monde.

 

Asamoah Gyan : Comme le Ghana, l’attaquant rennais a pesé dans les victoires de son équipe, inscrivant plusieurs buts importants notamment celui contre les Etats-Unis envoyant les ghanéens en Quart de finale. Une bonne coupe du monde.

 

Kevin prince Boateng : si Gyan a marqué des buts, c’est aussi grâce à un autre ghanéen qui a pris le jeu à son compte, donnant de très bons ballons et ainsi permis au Ghana de créer un beau jeu durant cette coupe du monde.

Luis suarez : Certains diront que c’est un tricheur empêchant le ballon de rentrer lors du match contre le Ghana, mais l’Uruguayen s’est sacrifié durant ce match mais également durant toute la compétition, il l’a pesé et marquant 2 buts contre la Corée du Sud.

Diego Forlan : meilleur joueur de la coupe du monde, meilleur buteur avec Villa et Muller, il est l’une des rares stars qui a respecté son rang et a réussi une excellente coupe du monde et a prouvé que c’est l’un des meilleurs l’attaquant du monde. Candidat au ballon d’or.

Miroslav Klose : Quel coupe du monde pour celui qui ne joue plus avec le Bayern,  il est à un but d’égaler le record de Ronaldo mais une blessure l’en empêchera, cependant il a tout simplement ressuscité lors de cette compétition marquant 4 buts et prouve qu’à 32 ans, il est encore un très grand attaquant.

Thomas muller : Meilleur joueur espoir de cette coupe du monde, les allemands ont perdu lorsqu’il n’était pas là,  techniquement très doué, il sait provoquer et faire la différence, de plus, il marque beaucoup de but et a été meilleur buteur. On l’attend pour l’Euro 2012.

wesley sneijder : Meilleur buteur de cette coupe du monde, il a débloqué bon nombre de décision notamment contre le Brésil et réalise un premier tour de folie. On regrettera une finale moins bonne que d’habitude. Candidat au ballon d’or

Arjen Robben : Le meilleur joueur du Bayern a été le meilleur joueur des Pays-Bas. Il a techniquement éclaboussé de sa classe, a marqué et est considéré comme le meilleur joueur hollandais. Candidat au ballon d’or 2010

Iker Casillas : certains ont dit qu’il était fini mais il a prouvé que c’était un grand gardien, par ses arrêts contre Robben ou en arrêtant le pénalty contre le Paraguay. Pour gagner une compétition, il faut un énorme gardien et il l’a été.

David Villa : Il a réalisé un grand Euro, il devait confirmer lors de cette coupe du monde, il l’a fait, marquant 5 buts, pesant sur toutes les défenses, il est l’une des grandes stars de ce mondial et a respecté ce rang, on peut juste lui reprocher ce jeu assez individuel mais quand on est un grand joueur et débloquer la situation, alors on peut le faire.

Andres Iniesta : Le joueur de Barça a été aussi précieux en club qu’en sélection, ratissant un nombre important de ballon et en donnant de très bon à ses coéquipiers. Il a surtout eu le mérite de marquer le but qui offre la coupe du monde à l’Espagne contre le Pays-Bas. Une saison pleine pour un très probable ballon d’or. Candidat au ballon d’or.

 

  • Les sélectionneurs :

 

1386713 3 32a6 vicente-del-bosque-lors-de-la-finale-de-la


Javier Aguirre : le sélectionneur du Mexique a apporté un style de jeu très offensif et technique, il réussit à emmener l’équipe en 8ème de finale, on regrettera son manque d’audace contre l’Argentine, jouant très défensif.

Takeshi Okada : Devenu sélectionneur à cause de l’attaque cardiaque d’Ivica Osim, on a pensé qu’il serait qu’un intérimaire, il réussit à qualifier le Japon et réussit à créer une bonne équipe avec une excellente animation offensive composé d’Honda ou Matsui. On regrettera son manque d’audace contre le Paraguay.

 

Milovan Rajevac : ce nom ne doit rien vous dire grand chose mais il est le sélectionneur de cette bonne équipe du Ghana. Il a offert à cette équipe, un beau jeu, techniques avec une très bonne animation offensive où les joueurs ont pris leur plaisir sur le terrain.

 

Oscar Tabàrez : Si l’Uruguay est en demi-finale, ils le doivent à leur sélectionneur, il a modifié le jeu très physique des uruguayens en apportant une très bonne animation offensive autour de 2 joueurs : Diego Forlan et Luis Suarez, on ignore s’il restera mais il aura beaucoup apporté à cette sélection.

 

Joachim Lôw : le sélectionneur Allemand a opté pour un jeu offensif et il a raison puisque son équipe a illuminé la coupe du monde. Emmené par un milieu de terrain, Podolski, Muller ou Mesut Özil, il a été l’équipe de cette compétition.

 

Bert Van Marwijk : Avant la finale, le sélectionneur hollandais a su apporter un jeu offensif bien léché, avec un milieu de terrain composé de Robben, Sneijder et Kuyt qui a créé une vraie animation offensive.

 

Vicente Del Bosque : C’est toujours difficile de passer derrière un entraineur qui a gagné mais pour l’ancien entraineur du Real Madrid, c’est un succès, il a su apporter son style de jeu, il insuffle de la jeunesse avec Busquets ou Pedro autour de joueur d’expérience, son coaching lui sera déterminant, par ex : contre le Portugal, quand il sort Torres pour Llorente, cela apporte un nouveau souffle à l’équipe et permet à Villa de marquer.

 

  • Les nations

 

2010-07-11T193903Z 1355204569 LM2E67B1LD301 RTRMADP 3 SOCCE

 

Le japon : Il était considéré comme l’une des plus faibles équipe de cette compétition mais avec un Honda en grande forme, ils ont réussi à passer le premier tour, se payant le luxe d’éliminer le Danemark et le Cameroun, mention bien pour les japonais.

 

Le Mexique : S’il n’était pas tombé sur l’Argentine à cause de plusieurs erreurs d’arbitrages, le Mexique aurait sans doute fait figure d’épouvantail, très bon au premier tour, avec un jeu bien léché, à confirmer.

 

Le Ghana : Elle est la seule équipe africaine à avoir faire honneur à son continent, un jeu offensif avec un Gyan et un Boateng en super forme, elle restera l’équipe surprise de ce mondial.

 

L’Uruguay : Il attendait cela depuis 40 ans, et maintenant, c’est chose faite, avec 2 grands joueurs : Diego Forlan et Luis Suarez, ils ont réussi à créer un bon jeu et réussissant à arriver en Demi-finale. Bravo à cette équipe.

 

L'Allemagne : cette nation a été la meilleure équipe sur le terrain et elle serait championne du monde si elle n'était pas passée à côté de son seul match, contre l'espagne. En tout cas, les allemands avec un Muller – Özil – Pobolski leurs ont de produire un jeu offensif et très séduisants. On espère les voir confirmer cela à Euro 2012

 

Les Pays – Bas : Cette équipe a fait une très bonne coupe du monde, un jeu séduisant autour d’un milieu de terrain : Robben – Kyut – Sneijder qui a mis le feu face au Brésil, on regrettera les agressions lors de la finale.

 

L’Espagne : Certains diront que ça n’est pas la meilleure équipe qui a gagné et c’est vrai cependant une attaque ne fait pas tout dans une équipe, il faut qu’elle soit complète dans tous les secteurs de jeu, chose que les espagnols ont, avec un Casillas en muraille, un Puyol en défense, une charnière Iniesta – Xavi qui a donné de très bons ballons et enfin un Villa qui a apporté une touche de fantaisie dans cette équipe.

 

  • Divers

 

Nelson-Mandela-lors-de-la-ceremonie-de-cloture-630x420 scal

 

Paul Le Poulpe : Il a été la mascotte de la coupe du monde en plus d’être notre voyant, sur les 7 matches pronostiqués, Paul s’en sort avec une victoire 7-0. Chapeau Paul.

 

Nelson Mandela : On pensait ne pas le voir en raison de son état de santé mais également à cause de la tragédie de son arrière petite-fille, mais il est quand même venu pour saluer le peuple africain. Merci à un grand Monsieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Wrestling Football
  • Wrestling Football
  • : WrestlingFootball, le site où le catch et le foot se réunissent
  • Contact

Recherche