Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 21:20

Nancy-enchaine-a-Brest_full_diapos_large.jpg

Avant match :

Ça va mal à Brest. Alors que la fin de saison et le sprint final se profile. Brest vit des heures sombres. Avec deux défaites d'affilées et notamment contre Lorient, un concurrent direct au maintien, il fallait impérativement se reprendre et pour cela, gagner face à Nancy. Malheureusement, Alex Dupont a son infirmerie pleine même Daf et Alphonse reviennent mais est-ce que ce sera suffisant ?

Par contre, Nancy vit des moments de rêve. Au fond du trou et proche de s'écrouler après une défaite face à Evian, les hommes de Jean Fernandez se sont repris et avec du coeur, ils ont battu deux gros poids lourds qui sont Lyon et Montpellier. Cela leur a permis de s'offrir de l'air et pourquoi pas, le maintien, s'il gagne contre Brest. Jean Fernandez devra se passer de Karaboué, touché au genou comme Sami.

 

Résumé du match : Nancy ne l'a pas volé

 

La première occasion est brestoise sur un coup franc de Baysse qui passe juste à côté. Brest est bien en ce début de match et se créé quelques situations de frappe malheureusement pour eux, Nancy les refroidit. Mollo donne le ballon à Haïdara qui centre en retrait pour Traoré. But de Nancy contre le cours du jeu. Ce but fait mal à Brest qui tente de faire du rythme mais c'est complètement insuffisant à l'image de Ben Basat où sa frappe est complètement loupée. Le public de Francis Le Blé s'impatiente et nous, nous sommes agacés devant le manque d'inspiration des brestois. La mi-temps arrive avec une équipe de Brest en plein doute devant une équipe de Nancy bien en place.

La deuxième mi-temps est à l'image du match. Brest tente de déverrouiller le verrou nancéen mais l'aveu d'impuissance est tel que Nancy reprend le dessus et Elana doit sortir le grand jeu sur une frappe de Bakar. Le match continue sur le même rythme et à part Jemaa qui tombe comme une feuille, Brest ne démontre rien et Nancy remporte ce match très facilement.

 

Bilan des 2 équipes :

Brest : Un constat accablant

Certains diront que Nancy a une équipe bien en place capable de poser des problèmes à ses adversaires mais on ne peut se cacher derrière cela. Brest n'a pas absolument rien démontré dans ce match et hormis des frappes non cadrés, cela ne mérite pas mieux qu'une défaite et surtout inquiétant pour une équipe qui joue sa survie en Ligue 1. Alors est ce que l'arrivée de Jemaa a fait oublier celle de Roux ? Pas du tout, elle n'est même encore plus criante et s'en prendre au public brestois, n'arrangera rien.

Brest descend doucement et se dirige lentement vers la zone rouge. Attention, il faut se reprendre et ce sera contre un concurrent direct, Sochaux.

 

Nancy : Et de trois

Alors s'il y a aucune résistance en face, cela n'enlève absolument pas à la très belle prestation nancéenne. Bien en place, ils se sont certes crées peu d'occasions dont une qu'Elana sort mais ils ont fait preuve de cœur, d'abnégation, de solidarité dans ce match et ça paye. Victoire simple, net et sans bavure et surtout un maintien qui sera assuré s'il continue comme cela.

Nancy est 12ème avec 33 points et à cinq points du premier relégable et recevra le Paris Saint Germain, une équipe qu'ils ont déjà battu et ça pourraient recommencer.

 

Déclarations d'après match :

Alex Dupont

"C'est une sale soirée... Ce n'est pas le match qu'on espérait. Il y a un décalage entre ce qu'on a pu faire à Lorient (1-2) et ce qu'on a produit ce soir. Ça a été insuffisant dans l'engagement, Nancy nous attendait et a bien joué le coup. Quand on est mené, on a des difficultés à trouver des solutions. Il ne faut pas baisser les bras, la confiance ne reviendra qu'avec un bon résultat, je l'espère à Sochaux (lors de la prochaine journée, ndlr). On est touché par cette défaite mais pas abattu. Il faut garder la tête haute."  Football365.fr

 

Jean Fernandez

"C'est un bon résultat face à un concurrent direct. Dans ce genre de match, l'ouverture du score est très importante. Le seul regret, c'est qu'on aurait pu inscrire ce deuxième but et se mettre à l'abri. Quand on est solide défensivement, c'est plus facile de gagner des matchs... Il reste encore beaucoup à faire jusqu'à la fin de saison. On est bien en ce moment, il faut en profiter." Football365.fr

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Football
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 21:17

LILLE_HAZARD_DIGNE_240312.jpg

Avant match :

Si, la défaite contre Sochaux a fait mal, Evian reste tout de même de très belles prestations et de belles victoires contre Auxerre ou Marseille. Cela a donné un bon bol d'air et d'espérer se maintenir dans les prochaines semaines. Alors pourquoi ne pas se commencer ce week end ? Un match que verra en tribune Govou, blessé ou Poulsen, suspendu.

Du côté lillois, la vie est belle. On a retrouvé l'allant et un Hazard de la saison précédente. Cela a permis aux nordistes d'inscrire 7 buts à 2 matches et d'espérer, pourquoi pas, une fin de saison canon et comme cadeau, de conserver leur titre. Rudy Garcia devra encore se passer de Basa toujours blessé à l'épaule.

 

Résumé du match : Lille trop fort

Le début de match démontrait ce qui allait se passer durant ce match. Un Lille archi dominateur face à un Evian incapable de s'en sortir. Si, lors des trente première minutes, Lille a monopolisé le ballon sans vraiment se créer une occasion tranchante. C'est finalement Eden Hazard, qui réussi à obtenir un pénalty et qui le convertit. Pourtant, Evian tente de réagir mais ne peut rien face à Lille.

La deuxième mi-temps est à l'image de la première mi-temps. Si Khelifa réussit à un défier Landreau, c'est Lille qui double le marque avec Payet(55ème) et du revenant Pedretti(67ème). La fin de match est anecdotique où Lille a géré face à une équipe d'Evian qui n'avait plus cœur à se battre.

 

Bilan des 2 équipes :

 

Evian : Trop fort pour eux

Si Evian a réussi à tenir et a même bien en place contenant une bonne équipe lilloise, le pénalty a complètement détruit leur effort. Ils ont bien essayé à revenir dans ce match mais complètement dominé, ils se sont pris deux autres buts. La fin de match reste anecdotique tellement Evian n'avait plus le cœur à se battre. A noter la bonne prestation de Khelifa mais cela n'est pas suffisant.

Est ce que ce match laissera des traces ? Pas au classement car ils ont encore un beau fauteuil mais il faudra tout de même que Pablo Correa mobilise tout le monde pour prendre des points face à Lorient.

 

Lille : Hazard taille patron

Que va faire Lille lorsqu'il s'en ira ? C'est ce que doit se demander Rudy Garcia après le match incroyable qu'a fait l'international belge. Présent sur les trois buts, il a démontré toute sa classe. Une classe qu'a transcendé toute l'équipe lilloise et a permis à des joueurs comme Pedretti de se relancer. A noter le très bon match de Payet.

Lille revient à la course et n'a plus que 7 points de retard sur Montpellier et Paris. Peut-il revenir ? Au vue de leur prestation, c'est possible mais ils devront battre Toulouse, un concurrent direct.

 

Déclarations d'après match :

 

Olivier Sorlin

Le match nul est équitable, nous nous sommes montrés trop peu dangereux pour espérer l'emporter, Nous avons été plutôt bons dans la maitrise du ballon, mais en face, il y avait une équipe du PSG très bien organisée, venue pour attendre et défendre. Nous n'avons pu nous procurer qu'onze tirs, dont un seul cadré, preuve de notre manque de percussion et de soutien offensif. Devant, il nous a manqué l'étincelle. Football365

 

Eden Hazard

C’était un match très sérieux de notre part. On savait que c’était compliqué de venir jouer ici car Evian avait gagné quasiment tous ses matchs contre les gros. La victoire est amplement méritée. Je n’ai pas revu les images mais je pense qu’il y a penalty. Ça nous a mis dans la bonne voie pour la suite du match. On est bien accroché à la 3e place et on compte bien la garder. On verra après si on peut viser plus haut.  Football365

 

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Football
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 21:12

111106184418654_70_000_apx_470_.jpg

Avant match :

Après leur belle victoire contre Marseille et un bon nul contre Bordeaux, Ajaccio avait à cœur de battre un adversaire direct : Lorient. Malheureusement, Olivier Pantaloni sera amputé de Cavalli, suspendu dans ce match mais verra le retour de Mostefa de retour de suspension.

Du côté lorientais, on respire un peu après la victoire contre Brest et il est temps de confirmer. Malheureusement, Christian Gourcuff retrouve Pedrinho et Mulumba alors qu'Autret rejoint la longue liste de blessés. Lamine Koné, lui, est suspendu.

 

Résumé du match : Pas de vainqueur

Le match avait débuté du meilleur des façons pour Lorient avec un but de Bourillon. Cette ouverture du score réveille Ajaccio qui, grâce un très bon Tiberi, auteur de deux grosses occasions et notamment d'une décision assez limite de M.Chapron. Ajaccio continue sa domination avec une superbe retournée acrobatique d'André (18ème).

 

Lorient revient dans le match avec deux belles occasions. Monnet Pacquet lance Aliadière mais est devancé par Ochoa et sur un gros pressing où Poulard manque d'envoyer la balle contre son camp (27ème). Ce seront les deux seules occasions lorientaises.

 

Ajaccio reprend l'ascendant dans ce match. Tout d'abord avec une belle tête de Mareque repoussé sur sa ligne (28ème), et une frappe tendue de Medjani qu'Audard claque en corner (29ème). Le match perd en intensité et avant la mi-temps, Pierazzi voit sa frappe contré par Ecuele Manga.

 

La deuxième mi-temps commence avec deux occasions de tuer le match pour Lorient malheureusement, Aliadière perd le cadre ou voit un grand Audard s'interposer. C'est d'ailleurs à ce moment qu'Ajaccio égalise grâce à Ilan sur un centre en retrait de Marecque. Ajaccio tentera de récupérer les trois points mais Tiberi bute par deux fois sur un très grand Audard.

 

Bilan des 2 équipes :

 

Ajaccio : Belle réaction

Les vertus mentales d'Ajaccio ne sont plus à en douter. Cueilli à froid sur un but de Bourillon, ils se sont crées bons nombres d'occasions et sans un très grand Audard, il est fort probable qu'Ajaccio aurait battu assez sèchement Lorient. A noter la très belle prestation de Tiberi toujours dans les bons coups et de l'attaque ajaccienne en globalité.

Même si ce match a été très bon, cela n'arrange pas les ajacciens qui reste toujours à 3 points de Nice et devront réussir à glaner des points face à Caen, un autre concurrent au maintien.

 

Lorient : Merci Audard

Si Lorient a réussi à prendre le point du nul, ils le doivent à deux personnes : Bourillon pour le but et surtout Audard, qui a été impressionnant dans ce match. Repoussant plusieurs occasions de Tiberi, il a réussi à tenir sa cage inviolée. On regrettera que leur buteur maison Aliadière n'ait pas réussit à convertir les seules occasions Maintenant, le nul n'est pas volé pour Lorient.

Au classement, Lorient perd une place et reste toujours sur la menace d'une éventuelle relégation. Les lorientais recevront Evian, qui aura à cœur de se reprendre après la démonstration reçue contre Lille, de se reprendre.

 

Déclarations d'après match :

Olivier Pantaloni

On a manqué les cinq premières minutes et il a fallu, ensuite, courir derrière le score. Face à une équipe solide, bien en place et rapide en contre, j'estime que nous avons fait le match qu'il fallait. Il y a toujours eu du mouvement autour du porteur du ballon. On a dominé la seconde période en revenant logiquement au score. On a peut-être manqué d'efficacité dans le dernier geste mais ce n'était pas simple car il fallait être attentif derrière. On est bien mieux dans le jeu et cela confirme notre renouveau avec une dynamique positive qui se poursuit. On est prêt à jouer d'autres matchs de ce type pour assurer le maintien. Football365.fr

 

Christian Gourcuff :

Sur le match, je reste déçu car, après une bonne première mi-temps au cours de laquelle nous aurions pu nous mettre à l'abri, nous n'avons pas su gérer la deuxième mi-temps. On a été trop fragile et il nous a manqué de la maîtrise. Après l'égalisation, on n'a pas eu assez de ressources physiques pour continuer à aller de l'avant. Ce genre de match se joue au mental, il faut être serein et nous en avons manqué (de sérénité) en seconde période. Ajaccio a été généreux jusqu'au bout, c'est un point que l'on prend avec satisfaction. Football365

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Football
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 21:09

joie-olivier-giroud-24-03-2012-montpellier---saint-etienne-.jpg

Avant match : 2 équipes au complet

Comme les parisiens, Montpellier vivait un coup de moins bien et venait de se faire sortir en coupe de France. René Girard et Louis Nicollin avaient donc à coeur de se reprendre, une réunion a même eu lieu pour régler tout cela. Est ce cela a porté ses fruits ? Réponse contre Saint Etienne. René Girard devra se passer de Dernis, blessé.

Du côté stéphanois, alors que tout allait bien, le derby Saint Etienne Lyon a fait lever quelques incertitudes et surtout voir revenir Lyon. Maintenant, pour éviter de voir son voisin lui passer devant, il ferait mieux de battre Montpellier. Pour ce match, si Lemoine et Alonso sont toujours forfaits, Mignot fait son retour.

 

Résumé du match :

Montpellier tente de démarrer fort sur un tir non cadré de Bocaly mais c'est hors cadre. Saint Etienne répond par Aubemayang mais ça passe au dessus. La mi-temps avance tranquillement où Saint Etienne évolue en contre et Montpellier fait le jeu et il faut attendre la 33ème minute pour qu'Olivier Giroud, servi par Camara, tente une frappe capté par Ruffier. Cette occasion marque le duel de la soirée puisqu'une minute après, Giroud frappe encore mais ça passe juste à côté et s'il ne frappe pas, il donne à Belhanda qui frappe mais capté encore par Ruffier.

Saint Etienne doit réagir et c'est leur buteur maison Aubemayang qui frappe mais sans succès.

Montpellier termine mieux la fin de la mi-temps avec deux frappes de Bocaly et et Camara mais tous hors cadres.

 

La deuxième mi-temps reprend et Montpellier semble enfin ouvrir le score mais Camara est hors jeu. Montpellier pousse et Giroud et Camara se retrouvent dans une bonne position pour frapper mais Ruffier sauve encore les siens. La domination s'accentue et l'attaque montpellieraine semble impuissante face au portier stéphanois.

 

Une impuissante qui permet à Saint Etienne de se créer une énorme occasion par un Guilavogui mais Bedimo détourne sur sa ligne. On se dirige vers un nul mais Cabella est crocheté devant la surface par Mignot, le défenseur est exclu.

 

Cette exclusion relance Montpellier qui repart à l'assaut mais ni Cabella, ni Estrada ne réussissent pas à battre le mur Ruffier. On se dirige vers un nul, Montpellier va vivre une cruel désillusion mais c'est alors que Stephane Giroud tente une volée de grande classe qui bat Ruffier. Montpellier remporte ce match et prouve qu'ils ont un énorme mental.

 

Bilan des 2 équipes :

Montpellier : Un mental d'acier

Après avoir vécu deux cruelles désillusions, il fallait impérativement se relancer et sortir le grand jeu contre un gros adversaire. Le match a été très difficile et toutes les offensives se sont tous retrouvés repousser par un homme, Stéphane Ruffier sauf une, celle d'Olivier Giroud qui finit au fond des filets. Alors si la prestation de l'attaquant montpellierain est à souligner, c'est le mental qui a été impressionnant, ils n'ont jamais rien lâché et ont toujours cru à ce résultat et ça a payé. Bravo aux montpelliérains.

Montpellier reprend la tête du championnat par un meilleur "goal average" et recevra Sochaux, dans deux semaines, puisque la ligue a reporté le match contre l'OM.

 

Saint Etienne : Dommage

Christophe Galtier l'a dit. Il y avait beaucoup de regrets dans ce match. L'expulsion de Mignot, le but de Giroud, tout cela est cruel mais si on analyse le match. On se rend compte que c'est sans doute ce qui leur pendait au nez. Alors qu'il avait décidé d'évoluer en contre, ils ont été protégés par Ruffier mais celui-ci n'est pas Superman et forcément, il fallait bien que cela arrive. Il faudra que les stéphanois apprennent de ce match et se disent qu'importe l'adversaire, il faut toujours jouer et non pas regarder jouer. A part ça, il faut noter l'énorme match de Ruffier et celle d'Aubamayang.

Saint Etienne perd pied face à Lyon et se retrouve à 3 points et devra réajuster cela en battant Nice.

 

Déclarations d'après match :

René Girard

"Oui, le seul truc, c’est que je ne sais pas si je vais vivre vieux… C'est une belle victoire. On savait cette équipe de Saint-Etienne dangereuse. Elle joue très bas et est capable de contrer. Ça n’a pas été évident à débloquer. Dans un premier temps, on a eu trop de déchet dans le jeu, dans la construction. Il fallait être plus précis que ce que l’on a été. Mais dans l’ensemble, j’ai vu l’essentiel. J’ai trouvé une équipe combattante, généreuse. Sur la physionomie du match, il n’y a pas  grand-chose à dire."Football365

 

Olivier Giroud

« Je ne sais pas si c'est le plus beau de mes 18 buts, mais en tout cas, c'est un but important, car je pense qu'on est allé le chercher. On l'a voulu jusqu'au bout. On a été le chercher et on a été concentré jusqu'à cette ultime minute pour aller chercher cette victoire. J'ai un peu de réussite. J'essaie de trouver l'équilibre, le ballon monte très haut. J'ai la réussite que la frappe ne soit pas touchée et que le gardien soit masqué. Je la vois au fond et c'est la délivrance car on s'était dit avant le match qu'il fallait avoir confiance en nous et rester serein pour réagir par rapport à la déconvenue en Coupe de France. On s'était dit certains mots entre nous et après ce match contre Saint-Etienne, on s'en est dit d'autres et j'espère que c'est le début d'une belle aventure. » Football365

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Football
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 13:21

 WrestleManiaLogos.jpg

Wrestlemania 1 :

Vince Mac Mahon révolutionne le monde du catch

 

WrestleMania_01_-_Hogan_Et_Mr_T_Vs_Piper_Et_Paul_Orndorff_0.jpg

 

Nous sommes le 31 Mars 1985 et on est l’avènement du tout nouveau PPV de la WWE. Vince Mac Mahon mise toute la fortune pour créer ce show. S’il se loupe, il est ruiné mais s’il réussit, il aura réussi à révolutionner le monde de catch.

Dans ce PPV, de grandes stars comme Mr.T ou Muhammed Ali ont participé à ce show. C’est un succès et Vince rentre dans la légende du catch.

 

Wrestlemania 3 :

Hulk Hogan soulève un géant

Wrestlemania-3-Hulk-Hogan-Andre-The-Giant_2069673_display_i.jpg

2 ans après le premier show, la WWE lance un défi ultime : Hulk Hogan affrontant un géant, André The Giant. The Hulkster réussit l’impossible en portant André et remporte son match, conservant le titre de la WWE.

Wrestlemania 3 reste le PPV ayant le plus d’affluences de tous les Wrestlemania.

 

Wrestlemania 6 :

Toronto savoure un match entre champion

wrestlemania-6-hulk-hogan-ultimate-warrior_2069676.jpg

Wrestlemania quitte les Etats Unis pour aller chez leur voisin canadien. Comme Main event, les 2 plus grosses superstars de cette époque : Hulk Hogan vs. le vainqueur du royal Rumble et champion intercontinental Ultimate Warrior. Le match est dur mais c’est finalement The Ultimate Warrior qui remporte ce match. The Hulkster perd son premier match à Wrestlemania.

Wrestlemania 7 :

début d’une winning Streak

Undertaker.jpg

7ème édition de Wrestlemania et on voit la naissance d’une Winning Streak connu de tous. En 1992, The Undertaker fait sa première apparition et remporte son premier match. Une victoire qui en appellera d’autres puisque le Deadman est toujours invaincu et compte 19 victoires.

Wrestlemania 12 :

Shawn Michaels : Le petit gamin est au sommet

Wrestlemania-12-Shawn-Michaels-vs-Bret-Hart-Iron-Man-Match.jpeg

Après avoir remporté le Royal Rumble pour la 2ème fois consécutive, Shawn Michaels réalise son rêve en devant champion de la WWE au terme d’un match exceptionnel où lui et Bret Hart ont tenu 60 minutes sans perdre.

Wrestlemania 14 :

Mike Tyson met KO Shawn Michaels

wm14_pinfall.jpg

2 ans après avoir remporté le titre, Shawn Michaels doit le défendre face à Stone Cold Steve Austin sous les yeux de Mike Tyson. Pour la petite anecdote, l’affrontement entre Tyson et Stone Cold à RAW sera retransmis partout dans le monde. Le match se termine mal pour HBK, qui après une trahison de Mike Tyson, perd la ceinture. Stone Cold Steve Austin devient pour la première champion de la WWE.

Wrestlemania 15 - 17 - 19 :

Stone Cold Steve Austin vs. The Rock

wrestlemaina-19.png

Si la WWE a vécu un age d'or, il le doit un roster doré mais également à deux hommes capable de soulever les foules à la WWE, il s'agit de Stone Cold Steve Austin et du Rock.

A Wrestlemania 15, c'est Stone Cold Steve Austin qui gagne ce match avec, comme arbitre special, Mankind.

La deuxième confrontation a lieu à Wrestlemania 17 où à la surprise générale, Stone Cold Steve Austin finit par s'allier à Vince Mac Mahon et les deux détruisent The Rock et par la même occasion, devient champion de la WWE.

La dernière confrontation a lieu à Wrestlemania 19 et est le dernier match de Stone Cold Steve Austin en temps que catcheur à temps plein.

Wrestlemania 18 : 

Icon vs. Icon

Wrestlemania-X8.jpg

Si Wrestlemania 18 a permis à HHH de devenir champion Undisputed et WWE, la vraie rivalité de cette année a été 2 énormes icônes : Hulk Hogan contre The Rock. Si c’est ce dernier qui a remporté ce match, ce fut l’un des matches les plus électrisants de la WWE.

Beaucoup de personnes n'hésitent pas à comparer ce match à celui de Wrestlemania 28 entre John Cena et The Rock

Wrestlemania 21 :

2 rookies obtiennent le titre suprême

http://royalrumbler.files.wordpress.com/2011/04/batista-wins-world-heavyweight-championship.jpg

Après avoir remporté le titre USA l’année d’avant, John Cena avait l’opportunité de remporter ce match et devenir champion de la WWE. Il y parvient en battant JBL et conservera la ceinture pendant 1 an.

Du côté de Batista, c’est la même chose et c’est contre son ancien mentor : HHH. Un match difficile qu’il remportera et il gardera la ceinture jusqu’en Janvier 2006 où il doit la rendre sur blessure.

Wrestlemania 22 - 23 :

Rey Mysterio réussit l’impossible. Vince Mac Mahon en perd ses cheveux.

   1216860478_0a35be564f.jpg   Trump_at_WrestleMania_23.jpg

A la WWE, l’impossible devient possible. C’est ce qui s’est passé à Wrestlemania 22 où Rey Mysterio, vainqueur du Royal Rumble, réussit, grâce à l’esprit d’Eddie, de devenir champion du monde poids lourds. Du côté du titre de la WWE, du lourds puisque John Cena affrontait HHH avec une victoire du rappeur.                                                                                                       

Pour Wrestlemania 23, Si John Cena a battu Shawn Michaels, c’est Vince Mac Mahon qui perd plus gros. Avec une victoire de Bobby Lashley sur Umaga, il se fait raser la tête. La bonne nouvelle, c’est qu’il a plus à se faire des cheveux maintenant.

 

Wrestlemania 24 - 26 :

 

Des carrières se sont arrêtés

 

WrestleMania-24-Ric-Flair-Nature-Boy_2090048.jpg      2826330232_2.jpg

 

Si à Wrestlemania, des carrières se créent. D’autres se sont arrêtés, c’est le cas de Ric Flair, qui après un match à Wrestlemania 24, perd face à Shawn Michaels et mettra fin à sa carrière.

L’ironie de la chose est que 2 ans après, c’est son propre bourreau, qui mettra fin à sa carrière en perdant face à l’Undertaker.

 

Wrestlemania 27 :

 

The Rock fait son retour

 

http://2.bp.blogspot.com/-URdPBoWq_pE/T1PuvXFBr7I/AAAAAAAAC7Q/swHsDdZUNjM/s1600/wwe-wrestlemania-27-rock-john-cena.png

 

Alors que l'on se demande tous qui sera le guest host de Wrestlemania, l'annonce en est énormèment electrique car à la surprise générale, c'est The Rock qui le sera.

 

The Rock ne restera pas en retrait dans ce show car lors du match entre John Cena et The Miz, il intervient contre ce premier lui coutant le titre.

 

Cette attaque donnera lieu au match John Cena vs. The Rock à Wrestlemania 28. Lors de ce show, il y aura également une image, celle de l'Undertaker, qui, malgré sa victoire, a été incapable de pouvoir quitter le ring par ses propres moyens. L'Undertaker a sans doute gagné la bataille mais sa guerre contre HHH est loin d'être terminer.

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Wrestlemania
commenter cet article

Présentation

  • : Wrestling Football
  • Wrestling Football
  • : WrestlingFootball, le site où le catch et le foot se réunissent
  • Contact

Recherche