Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 22:31

Comme chaque année, la WWE organise les Slammy Awards récompensant différentes catégories comme la meilleure diva, catcheurs extrêmes ou l'image de l'année.

Et avant d'être la superstar de l'année, il faut montrer que vous êtes le futur de cette compagnie et donc voyons qui est le rookie NXT de l'année :

Slammy Awards 2014 : NXT Superstar of the Year

Listes des nominées :

Tyler Breeze :

L'année 2013 était l'année de la construction de sa gimmick. L'année 2014 devait être celle de la confirmation et elle l'a été puisqu'il réussit à obtenir son match de championnat pour le titre de NXT détenu par Adrian Neville. Sa fin d'année est en roue libre où il écarte Mojo Rawley des rings.

Ses chances :

OUI :

Tyler Breeze est l'exemple de la gimmick qui plait au public. Et quand on le lit avec de bons matches comme celui contre Zayn, cela fait de lui l'un des grands lutteurs de cette année. Et forcèment, il a été récompensé par quelques matches pour le titre de NXT.

NON :

Bien que son talent ne soit pas plus à remettre en cause, sa fin d'année reste mitigée. De plus, il a en face de lui des lutteurs comme Sami Zayn ou Adrian Neville mieux en vue durant cette année. C'est pour cette raison que la WWE souhaitera mettre en avant l'un des deux pour le match à R-Volution.

Adrian Neville :

L'année 2014 a été parfaite. Lors de NXT Arrival, il devient champion pour la première en battant Bo Dallas. La suite est une succession de défense victorieuse de titre comme face à Titus O'Neill, Tyler Breeze ou bientôt Sami Zayn.

Ses chances :

OUI :

Il est le champion de NXT et contrairement à Ghost Lesnar, il le défend toujours et s'en sort toujours victorieux avec qualité. Enfin, si la WWE veut mettre en avant le match pour le titre de NXT, il faudra faire gagner soit Zayn, soit Neville.

NON :

Depuis que Samy Zayn est devenu challenger, il a changé et est focalisé par ses défenses de titre que par le fair-play. Une qualité que son Samy Zayn connait parfaitement et l'a encore prouvé en feintant une blessure. De plus, je le trouve assez moyen au micro.

Sami Zayn :

A NXT Takeover II, il obtient un match de championnat pour le titre NXT dans un Fatal4Way Match qu'il perd. Mais, n'abandonnant pas, il se bat et obtient un match pour le titre de NXT contre Zayn avec une défaite. Excédé, il décide, qu'à NXT R-Volution, que s'il perd, il s'en ira de NXT.

Ses chances :

OUI :

Malgré des défaites à des moments clés, Sami a toujours offert d'excellents matches faisant de lui l'un des meilleurs lutteurs de NXT. De plus, tout comme Neville, lui offrir le Slammy Awards mettra en avant son match à R-Volution.

NON :

Malgré ce match important à R-Volution, l'année 2014 a été mitigée pour Zayn qui n'a jamais gagné en PPV. De plus, Neville le dit très bien. Zayn a l'impression de ne pas réussir à passer cette marche qui le ferait passer de bon à grand lutteur et ça, contrairement à Neville, c'est un détail qui change tout.

The Ascension :

Seul équipe nominé, il a marqué l'année en étant champion par équipe 364 jours avant d'être détrôner par The Lucha Dragons. Après cela, ils débutent une rivalité avec Hitami et Balor pour un match à R-Volution.

Ses Chances :

OUI :

Avec Neville, cette équipe a marqué les esprits à NXT. De plus, leur offrir les trophées pourrait faire Itami et Balor à la cérémonie pour un petit aperçu lors des Slammy Awards.

NON :

Malheureusement, on se souvient souvent du final et il a un constat : The Ascension ne sont plus champions par équipe. De plus, Itami et Balor les font bien tourner en bourrique en ce moment et ça n'aide pas en crédibilité.

Alors qui sera le vainqueur ?

Le vainqueur sera Samy Zayn ou Adrian Neville. Et je pense que cela devrait être Adrian Neville pour les qualités in-ring et pour son règne de champion de NXT qui est de très grande qualité.

Pronostic : Adrian Neville

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Slammy Awards
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 21:04
WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :
WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :

WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :

WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :

WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :

WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :

WWE TLC 2014 : Donnez votre avis :

Repost 0
Published by Julien - dans TLC
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 15:02
WWE RAW 1er Décembre 2014 : Sio-Write :

Avant le début du show, la WWE nous rappelle les évènements de la semaine dernière avec le manager général du soir, Daniel Bryan.

Et alors que le show débute, une sonnerie retentit et Michael Cole nous sort sa bonne vieille "catchphrase" citant que le Manager général Anonyme est de retour mais n'est pas heureux car l'Autorité parti, il n'y a plus de pouvoir. Et alors qu'il dit qu'il ne peut laisser RAW au main des superstars et que ce show a besoin de lui, John Cena le coupe et arrive sur le ring.

John Cena arrive et dit que ce show risque d'être grand parce qu'il est géré par le GM Anonyme qu'il n'aime pas. Et il ajoute que le GM Anonyme et Brock Lesnar ont un truc en commun, on les voit une fois par an. Et il rappelle que tout le monde est là sauf l'Autorité qui ne reviendra jamais car, malgré la trahison du Big Show, les superstars, dont un, se sont sortis les tripes et ont terminé le travail. Mais pourquoi cela ? Pourquoi faut-il travailler si dur ? Pourquoi tant de risques ? Malheureusement, on ne connaitra jamais la réponse car la sonnerie retentit et retentit, et... retentit,...

John Cena s'avance vers l'ordinateur et dit qu'il ne laissera pas cette victoire tant importante gâchée par cet anonyme ordinateur. Et par ces mots, il le ferme.  Malheureusement, Seth Rollins arrive à ce moment-là pour lui fermer le clapet.

 

WWE RAW 1er Décembre 2014 : Sio-Write :

Sur le ring, Seth Rollins salue John Cena et reconnaît qu'il est plutôt bon, talentueux et fait de bonnes blagues. Et son délire avec le mouvement des mains sur le visage passe plutôt bien. Et après que Cena ait rétorqué qu'il bouge les mains pour ensuite le battre, Rollins lui répond qu'il est nul. Et alors que le public scande que Rollins est un vendu, lui, déclare qu'il est bon dans le vol de crédit, surtout celui de Cena car il rappelle que c'est lui qui l'a éliminé au Survivor Series. Et il termine son élocution en disant que l'Autorité serait encore là si Sting n'avait pas mis son grain de sel dans cette histoire. Cependant, John Cena dit que c'était bon de voir Sting mais Rollins a la mémoire courte. Car s'il se rappelle bien, un homme était à 3 contre 1. Il a réussi l'exploit d'éliminer toute l'Autorité et cette homme s'appelle Dolph Ziggler.

Rollins lui répond que, Sting ou Dolph, chacun son avis. Mais ce n'est pas le but de sa présence, il est là pour lui poser une question : Est-ce que c'est mieux une autorité sans aucun pouvoir ? La foule dit "YES". Rollins dit qu'ils sont sérieux ? On a remplacé une autorité par un "Ordinateur" ou alors Daniel Bryan la semaine dernière. C'est qui le prochain ? JBL ? Ou alors Batista ? Voir même Eric Bischoff. Là Chaque semaine, ça sera un jeu de devinette. John Cena lui demande alors où il veut en venir ?

Seth Rollins explique alors que John Cena dit toujours vouloir ce qu'il y a de mieux pour l'univers de la WWE car, forcément, cela rejaillit dans le business. Et il dit alors que si on ne veut pas ce show sombre, il faut que John Cena fasse revenir l'Autorité*. Cena calme le futur de la WWE en lui rappelant que l'Autorité parti, il va devoir mériter et gagner ce qu'il désire et donc être ce gars avec une surdose de latex avec une mallette en or.

* John Cena est le seul à pouvoir réintégrer l'Autorité

Et après cela, il exige que Rollins lui demande plus poliment, Seth Rollins s'exécute alors. Mais John Cena n'y croit pas une seule seconde et lui demande de faire sa demande à genou. Malheureusement, on ne saura jamais si Seth Rollins l'aura fait puisque la sonnerie de l'ordinateur retentit.

Et le Manager général Anonyme annonce alors que John Cena et Seth Rollins s'affronteront à TLC dans un "Tables Match". Et il termine son annonce en disant que comme John Cena se sent puissant, il faudrait mieux qu'il gagne à TLC car sinon, John Cena perdra son match de championnat pour le titre suprême et c'est... Il n'a pas le temps de finir sa phrase que Rollins s'en prend à Cena.  Ce dernier voit arriver Kane qui lui expédie Chokeslam pendant que Rollinsl va chercher une table. Et à ce moment-là, Ryback se pointe.

Le "Big Guy" fait le ménage mais Kane le calme avec plusieurs coups de chaises dans le dos. Eric Rowan tente de l'aider mais The Big Show intervient et lui expédie un coup d'escalier. Dolph Ziggler arrive à son tour mais c'est Luke Harper, arrivé quelques secondes après, qui le calme.

Malgré un sursaut d'orgueil, John Cena ne peut rien et finit par se prendre un WMD. Noble, Mercury et Rollins expédient Cena à travers une table grâce à un "Triple Powerbomb".

De retour après une publicité, on voit toutes les superstars emmenées en coulisse et Michael Cole annonce que Rowan et The Big Show s'affronteront ce soir.

De retour après une publicité, on voit toutes les superstars emmenées en coulisse et Michael Cole annonce que Rowan et The Big Show s'affronteront ce soir.

Tag Team Turmoil : Number One Contender for the WWE Tag Team Championship

Règles :

Deux équipes s'affrontent sur le ring. L'équipe vainqueur reste sur le ring et une autre équipe arrive et ainsi de suite. L'équipe, qui gagnera, sera celle qui sera la dernière sur le ring.

Le match peut-être remporter par tombé, soumission, décompte à l'extérieur voir disqualification.

ROUND 1 : The Dust vs The New Day

Le match est assez court. La victoire revient au "New Day". Stardust repousse Big-E permettant à Kofi Kingston de faire le "tag". Après cela, les deux réalisent une descente du coude "Big Ending" et fait le tombé éliminant les Dust.

ROUND 2 : The New Day vs Tyson Kidd & Cesaro

Et après la publicité, on retrouve Cesaro sur le ring expédiant une "Belly to Belly Over Head Suplex" sur Kofi Kingston et offre le "tag" à Tyson Kidd. Le canadien enchaîne bien mais, suite à un excès de confiance, il se fait surprendre par un "Hurricanrana" de Kingston qui fait le changement avec Big-E. Ce dernier enchaîne bien avec une "Belly to Belly Suplex" et porte son "splash".

Et alors qu'il va porter son "Big Ending", Cesaro intervient et Big-E les expédie hors du ring et Kofi Kingston vole dans les airs pour atterrir sur eux.

Et alors que Kofi Kingston va en terminer avec Tyson Kidd, les "Dust" reviennent pour s'en prendre à Big-E distrayant Kofi Kingston. Tyson Kidd en profite alors pour porter un "roll-up" et remporte le match.

ROUND 3 : Tyson Kidd & Cesaro vs The Usos

The Usos veulent démarrer fort mais Cesaro calme Jimmy avec une "Belly to Belly Over Head Suplex" mais ce dernier n'abandonne pas, revient et fait le "tag" avec son frère. Jey débute mal mais revient progressivement mais il ne peut réaliser son "Top Suicida car Natalya se met entre lui et Kidd. Cesaro en profite et fait une "german Suplex" et enchaîne avec un "Powerbomb".

Et alors que Tyson Kidd et Cesaro sont sur le ring, Jey réussit à envoyer le suisse à l'extérieur du ring et réussit à faire le changement avec son frère. Jimmy enchaîne bien mais Kidd profite de la présence de Natalya pour le bloquer et enchaîner avec un "Enziguri". Le canadien veut en profiter mais se prend un "Superkick". Jimmy fait alors le changement avec son frère qui fait son "Splash" et remporte le combat.

ROUND FINAL : The Usos vs Adam Rose & Bunny

Dès le début du match, Adam Rose discute avec Bunny et Jimmy en profite pour lui porter son "roll-up". Heureusement, il n'y a que "UN". Et comme Naomi, les fans des Usos tremblent lorsqu'Adam réussit à revenir dans le match.

Et alors qu'il veut en terminer, Bunny fait le "Tag". Adam Rose et Bunny se disputent et cela profite à Jimmy qui empêchent Bunny de sauter de la 3ème corde. Toutefois, le lapin revient avec un "SunsetFlip Powerbomb" et, à ce moment-là,  Rose fait alors le "Blind Tag".Bunny, mécontent, lui fait savoir.

Jimmy en profite,  porte son "SuperKick", fait le "tag" pour son frère, et il expédie son "splash" pour en terminer. Les Usos deviennent alors les nouveaux challenger numéro un pour les titres par équipe.

VAINQUEUR : THE USOS

Après le match, Naomi, présent en coulisse, est ravie mais voit les arrivées du Miz et Mizdow. The Miz déclare être impressionné par le déhanché de la jeune fille et lui offre une carte d'un producteur pour qu'elle lui montre ses talents.

Après cela, on voit Mr. Mac Mahon arrivé dans l'arena et tout de suite après, Tom Phillips est en compagnie d'Erick Rowan jouant avec un rubicube. Il lui demande alors pourquoi vouloir le Big Show ? Rowan enlève son masque et lui dit qu'il est un Intimidateur et lui offre son rubicube terminé.

On retourne ensuite sur le ring où The Big Show arrive tranquillement pour son match contre Rowan. Mais avant le match, The Big Show dit que Rowan a raison. C'est un intimidateur. Et pourquoi ? Parce qu'il peut l'être. Et alors que le public le traite de vendu, il déclare ne plus vouloir être blessé mais vouloir blesser les gens. Et d'ailleurs, Rowan peut venir pour savoir quel style de géant il est.

Single Match : The Big Show vs Erick Rowan

Le match débute rapidement par l'impulsion de Rowan qui attaque The Big Show au point que ce dernier doit quitter le ring énervé. Finalement, The Big Show profite d'une erreur de de son adversaire pour revenir avec une "Clotheline".

Le géant continue son entreprise de démolition en assénant quelques coups de pieds. La domination est totale et Rowan, bien que courageux, ne peut absolument rien faire face au géant. Maintenant, "Big Red", comme l'appelle JBL, réussit à revenir en assènant plusieurs bons coups dont une très belle Clothesline sortant le Big Show du ring. Complètement fou, il tente de l'expédier sur les escaliers en acier mais c'est lui qui atterrit dessus.

The Big Show prend alors les escaliers en acier et assène un violent coup sur le dos de Rowan causant sa propre disqualifcation.

VAINQUEUR : ERICK ROWAN PAR DISQUALIFICATION

Single Match : Fandango vs Jack Swagger :

Alors que Fandango se trouve sur le ring, Jack Swagger, alors que sa musique retentit, n'apparait pas. Et finalement, on connait la raison quelques instants après. Zeb Colter a été attaqué dans les vestiaires et souffrirait du genou. Jack Swagger est à ses côtés et réclame des médecins.

Finalement, l'arbitre déclare que Fandango remporte son match par forfait

VAINQUEUR : FANDANGO PAR FORFAIT

Et alors que Fandango s'en va, Rusev et Lana arrive. Et après une publicité et un chant "USA" du public, Lana nous dit que "Americain, c'est fierté de la liberté. Lana nous parle ensuite du courage de son Rusev qui a refusé de faire allégeance au peuple américain mais a également réussi d'éliminer 19 superstars dans une bataille royale à Smackdown. Et donc, il est donc le champion américain le plus puissant qu'on n'a jamais vu.

Rusev dit alors que, tous ceux qui veulent le défier, seront détruits. Et il dit alors être responsable de la blessure de Colter en disant qu'il n'a pas écouté et donc il l'a brisé. Lana réclame alors l'allégeance de la foule à la mère Russie, la nation de Poutine, Rusev et pour le reste.

Et forcément, Jack Swagger arrive pour réclamer vengeance. Les deux se battent mais la rage de l'américain est telle que Rusev est balancé sur une barrière et il faudra plusieurs arbitres pour le contenir.

Single Match : Damian Mizdow vs Fernando

Avant le match, on explique que la rencontre est due à El Torito qui a gêné The Miz dans une interview avec Renée Young.

Le match est assez serré. Les deux hommes se rendent coup pour coup jusqu'à que Mizdow réussit à enchaîner un "Brise Rein-Brise nuque" avec un super saut carpé. Damian Mizdow veut en terminer mais Fernando revient mais se fait contrer par la prise en quatre de son adversaire et finit par abandonner.

VAINQUEUR : DAMIAN MIZDOW PAR SOUMISSION

Après le match, Jimmy Uso va voir The Miz, lui fout une belle droite et lui dit de RESTER A L'ECART DE SA FEMME!!!!

Single Match : Bray Wyatt vs R-Truth

Durant une grande partie du match, Bray Wyatt domine R-Truth en réclamant Dean Ambrose. Il réussit toutefois à revenir avec quelques prises mais finalement, Bray Wyatt le calme avec un "Chokeslam" et lui porte son "Sister Abigail" et remporte le match.

VAINQUEUR : BRAY WYATT PAR TOMBE

Après le match, Bray Wyatt, en réclamant toujours Dean Ambrose, commence à ramener des chaises, tables et échelles sur le ring.

Après la publicité, Bray Wyatt, sous l'échelle, veut nous raconter une histoire d'un homme qui s'appelle Jacob et qui avait un rêve. Jacob rêvait d'une échelle qui allait directement au paradis où la sécurité de tous serait sa priorité. Mais comme Jacob, Bray Wyatt a ce rêve mais la différence c'est qu'il ne prie pour personne et grimpe pour observer toutes ces petites créatures, ces insectes qu'il a créés, des insectes comme Dean Ambrose.

Et dans son rêve, il voit des tables, des échelles et des chaises. Et alors qu'il répète ces mots, la musique de Dean Ambrose retentit dans toute l'aréna. Les deux s'affrontent, Dean Ambrose prend le dessus et met Bray Wyatt sur la table des commentateurs. Il prend alors une échelle et grimpe dessus. Profitant de l'arrivée des arbitres, Bray Wyatt s'en va mais cela ne décourage pas Dean Ambrose qui saute sur lui.

Après cela, Dean Ambrose revient sur le ring et sous les yeux de Bray Wyatt, il casse sa rocking-chair.

Tag Team Match :

AJ Lee & ? vs The Bellas Twins

Jerry "The King" Lawler nous annonce la partenaire d'AJ Lee pour son match et c'est Naomi avec 48% qui est choisi.

C'est Naomi qui commence et les Bellas Twins utilisent la technique de la fausse dispute pour attaquer AJ Lee et Naomi. Nikki débute alors le match et expédie une belle Suplex arrière et déroule puis fait le changement pour Brie Bella qui enchaîne avec un genou dans la face de Naomi.

Les Bellas Twins enchaînent parfaitement bien et Naomi, malgré les chants CM Punk, ne peut rien faire contre leurs attaques.

Et, suite à une erreur d'inattention de Nikki, Naomi fait entrer AJ qui déroule, dégage Brie, enchaîne un "Tornado DDT" mais Brie intervient pour casser le compte. La suite reste du classique avec l'opération "faut que tout le monde sorte". Enfin, AJ Lee enchaîne un "Shining Wizard" puis un "Black Widow" pour remporter le match.

VAINQUEUR : AJ LEE & NAOMI PAR SOUMISSION

On retrouve Paul Heyman au quartier général de WWE et Michael Cole lui pose la question du match entre John Cena et Seth Rollins à TLC et ce qu'il pense.

Paul Heyman, avant de répondre à sa question, souhaite tout d'abord revenir sur les propos de John Cena quand il dit : "Brock Lesnar n'est là qu'une fois par an". Et il trouve ça drôle car on est la route vers Noel et forcément, tout le monde sera heureux, fêtera les fêtes en famille Mais, tout comme Wrestlemania, cela doit rester unique comme les présences de son client Brock Lesnar.

Et donc, il répond à la question de Cole en disant que si John gagne, cela signifiera donc qu'il fera face à un Lesnar beaucoup plus frais et capable de le briser encore plus qu'au Summerslam.

Par contre, s'il perd, qui sera le challenger ? Seth Rollins ? L'homme qui a expédié un "Curve Stomp" à son client. The Undertaker ? Bonne idéée mais il faudrait déjà qu'on le retrouve. Ou alors pourquoi pas Sting ? Cela pourrait être un bon match de retraite et c'est toujours sympa.

Enfin bon, ce que Paul Heyman cherche à dire, c'est que tout le roster pourrait venir un par un qu'il repartirait tous vaincu.

Il termine son élocution en disant que l'Autorité n'est plus mais une force reste présente et celui qui la détient a l'or et c'est lui qui en est le représentant. 

6 Man Tag Team Match : John Cena - Ryback - Dolph Ziggler vs Seth Rollins - Kane - Luke Harper

Le match débute avec John Cena et Luke Harper sur le ring. Et c'est le premier qui démarre fort en expédiant de violents coups. Malheureusement, il est tellement obsédé par Seth Rollins (et non Nikki Bella) qu'il l'attrape et lui porte un STF. Luke Harper en profite pour revenir légèrement. Oui légèrement car John Cena revient avec une "Belly to Belly Suplex".

John Cena fait le changement avec Dolph Ziggler et les deux enchaînent avec un double "Standing DropKick". Toutefois, Ziggler prend une droite d'Harper et c'est Kane qui rentre.

The Big Red Machine tente de prendre le match en main sous les encouragements de Seth Rollins mais Ziggler revient et offre Kane à Ryback qui lui pétrit le corps avec fermeté.

Finalement, Kane réussit tout de même à redonner de l'espoir à son équipe mais Luke Harper, rentré, finit par voler suite à une "Clothesline" de Ryback. Et après un hommage au "British Bulldog", Ryback redonne la main à Dolph Ziggler qui, malgré une entrée compliquée, réussit à attraper Kane et le prendre en "Sleeperhold".  Ensuite, après plusieurs moments où Ziggler contre plusieurs manœuvres de Kane, il ne peut absolument rien contre son uppercut qui le met Ko.

Le gang de l'ex-Team Authority finit par prendre le dessus en bloquant et gardant au sol Dolph Ziggler par l'intermédiaire de Luke Harper et, par une Suplex-Punch, il calme tout l'aréna et le show-off. Tour à tour, Harper, Kane et Rollins détruisent petit à petit les espoirs de Ziggler par de coups violents et un contrôle total sur son adversaire.

Mais Dolph Ziggler est un garçon courageux, têtu et il réussit un brise-mâchoire et fait le changement pour John Cena qui enchaîne avec ses prises habituelles. Il expédie ensuite un AA sur Harper et, aidé par Ryback, réalise une double Suplex arrière sur Kane. Et alors que l'arbitre calme Ryback, les J&J(Mercury & Noble) mettent une droite à John Cena permettant à Rollins de reprendre la main.

Et après une nouvelle publicité, on retrouve John Cena tentant de réagir. Toutefois, il se fait calmer par un "Side Walk Slam" de Kane. Et le calvaire continue car, malgré quelques réactions, Harper le calme avec un "Superkick" qui le met KO au milieu du ring.

Seth Rollins rentre ensuite pour s'attaquer à son adversaire de TLC mais John Cena, excédé par la bouche de Rollins, lui expédie une belle droite. Les deux finissent alors au sol et alors que Cena souhaite faire le changement, Rollins revient et expédie une "clothesline".

Et alors que tout semble perdu, John Cena profite d'une erreur de Rollins pour donner la main à Ziggler qui veut en terminer avec son "Famesser" mais Rollins casse le compte. Cela fait rentrer Ryback puis Kane et alors que la caméra s'élargit, on voit John Cena sur la troisième corde et il expédie un "Crossbody" directement sur tout le monde.

Cela devient le bordel. John Cena tente un AA mais se fait contrer par un "Big Foot" de Kane qui se prend un "Powerslam" de Ryback qui voit atterrit Rollins sur sa face qui se prend un DDT de la part de Dolph Ziggler. Ce même Dolph Ziggler se prend alors un "Spinning Side Slam" de la part d'Harper qui veut en terminer avec un Powerbomb mais Ziggler le retourne en Roll-Up et remporte le match.

VAINQUEUR : DOLPH ZIGGLER - JOHN CENA - RYBACK PAR TOMBE

Après le combat, tout le monde intervient et c'est une bagarre générale sur le ring. The Big Show arrive alors pour aider ses amis et dégomme tour à tour, Ryback, Ziggler et Cena. La situation semble difficile pour la Team Cena mais Eric Rowan se pointe avec un escalier en acier qu'il envoie sur Harper, Kane et Rollins (bien aidé par Ziggler).

Erick Rowan rentre alors sur le ring avec l'escalier mais The Big Show le voit et tente de le calmer tout le monde. C'est à ce moment-là que Ziggler lui envoie un "Superkick" puis Ryback lui administre un beau "Lariat" et enfin, c'est John Cena qui calme le géant avec un AA qui finit la tête dans les escaliers offert gracieusement par Rowan. Les quatre célèbrent ensuite avec la foule.

Vous retrouverez le show commenté par Papy et Fabrice dans les prochains jours.

Lien : A VENIR

Repost 0
Published by Sionidjin - dans RAW
commenter cet article
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 14:56
Repost 0
Published by Fabrice - dans NXT
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 21:48
Match of the day : Ligue 1 : PSG-Nice : Double-Face

Prestation globale :

Pour son troisième match en une semaine, Paris arrivait au Parc des Princes pour rester à un point de l'Olympique de Marseille, vainqueur la veille. Et, on peut dire que la première mi-temps a été à la hauteur du champion qu'il est grâce un pressing constant, une intensité empêchant les niçois de développer leur jeu. Et grâce à cela, Paris s'est créé plusieurs occasions et a même marqué un but logique. Malheureusement, cela est gâché par cette seconde mi-temps où les parisiens sont complètement dans leur travers lâchant le milieu de terrain et laissant les niçois faire ce qu'il voulait. Finalement, le résultat est en leur faveur mais quand on voit le jeu parisien, on peut se demander si cela est suffisant pour conserver ce titre.

Note : 5/10

Salvatore Sirigu :

Le portier italien a sorti trois belles parades permettant à son équipe de conserver son résultat. On notera également les belles sorties aériennes permettant à son équipe de surnager.

Note : 7/10

Serge Aurier :

Défensivement, l'ancien toulousain aura livré une prestation correcte malgré quelques débordements dans son couloir. Il a également su apporter offensivement par sa qualité de centre notamment en première mi-temps.

Note : 6/10

David Luiz :

Le défenseur parisien aura livré une très belle prestation où il a été présents dans les duels et dans ses interventions défensives. On regrettera ses relances parfois approximatives.

Note : 6/10

Thiago Silva :

De retour après sa blessure à la cuisse, il aura livré une belle prestation où, alors que son équipe souffrait, il a su sortir les interventions qu'il fallait. En plus de cela, il a été bons dans la relance où il a permis son équipe de construire notamment en première mi-temps. On notera enfin sa sérénité alorsq que son équipe souffrait.

Note : 6/10

Lucas Digne :

Titulaire, il aura livré une prestation médiocre où, dès le début du match, il perd un ballon permettant à Pléa de se créer une occasion. De plus, offensivement, malgré quelques centres, il a été timide.

Note : 4/10

Thiago Motta :

De retour de blessure, il aura été à l'image de l'équipe : une première mi-temps de grande qualité où, par sa récupération et sa transmission, il a su répondre présent dans son équipe. Malheureusement, tout comme elle, il a baissé le pied en seconde mi-temps se contentant de bien défendre.

Note : 5/10

Blaise Matuidi :

L'homme au dix poumons avait l'air de chercher son second souffle où il avait l'air de courir dans le vide et a souffert d'un gros déchet technique. Quand on sait que Pastore explose et que Verratti va revenir, il va falloir que Matuidi se reprenne. Remplacé par Rabiot.

Note : 4/10

Javier Pastore :

Est-ce sa prolongation de contrat qui lui donne des ailes ? En tout cas, le milieu argentin a été l'artisan des principales actions de l'équipe parisienne dont le ballon pour Lucas qui provoque le pénalty. De plus, alors que son équipe souffrait, il a abattu un travail défensif d'excellente qualité.

Note : 7/10

Edinson Cavani :

Son début de match a été très encourageant où il s'est procuré plusieurs belles occasions dont une frappe repoussée par Hassen. Malheureusement, il est retombé dans ses travers en étant assez discret dans son couloir où il a fait preuve de maladresse. A part ça, il est toujours aussi combattif notamment dans l'aspect défensif.

Note : 5/10

Lucas Moura :

Le brésilien aura livré une première mi-temps de qualité où il a su faire la différence par ses dribbles et ses accélérations et cela lui a permis d'offrir le pénalty parisien. Malheureusement, il s'est éffondré en seconde période. Remplacé par Lavezzi.

Note : 6/10

Zlatan Ibrahimovic :

Ce n'est pas encore le grand Zlatan mais il est en train de le redevenir. Et cela s'est vu dans ce match où il s'est créé plusieurs occasions dont celle sur le poteau. Buteur sur pénalty, il a également offert un bon ballon pour Cavani. Comme son équipe, il s'est éteint en seconde période.

Note : 7/10

Repost 0
Published by Sionidjin - dans Match of The Day
commenter cet article

Présentation

  • : Wrestling Football
  • Wrestling Football
  • : WrestlingFootball, le site où le catch et le foot se réunissent
  • Contact

Recherche